Guide mutuelle (complémentaire) santé

Le marché de la mutuelle santé encore appelée indiféremment l’assurance complémentaire santé compte plus de mille acteurs dont les propositions ne sont pas toujours simples à comprendre. Dans ce guide sur la complémentaire santé, nous allons essayer de vous expliquer le plus simplement possible les règles en la matière et de répondre aux questions que vous vous posez sur le choix d’une couverture complémentaire en matière de santé. Voici les différents sujets abordés:

 

Nous vous conseillons tous les sujets dans l’ordre pour mieux comprendre le gui et les enjeux de votre choix pour votre mutuelle.

 

Tout savoir sur le vocabulaire de l'assurance santé

Le jargon des assurances n'est pas toujours facile à saisir pour les personnes qui connaissent mal ou pas ce secteur. 

Ayant-droit ou bénéficiaire : Personnes étant rattachées au contrat principal du titulaire. Cette notion concerne par exemple, les enfants ou le conjoint. 

Base de remboursement : C'est le prix fixé par la caisse d'assurance maladie qui sert de référence aux remboursements. 

- Le tarif conventionné ou de convention concerne les médecins qui ont signé une convention avec l'assurance obligatoire. Ces professionnels pratiquent tous les mêmes tarifs. 

- Le tarif d'autorité concerne les professionnels de santé non conventionnés. C'est alors un forfait qui sert de base au calcul du remboursement, inférieur au tarif conventionné. 

- Le tarif de responsabilité concerne les appareillages, les médicaments et d'autres produits médicaux. 

Délai de carence : Appelé aussi délai d'attente ou clause de stage, c'est la période entre la signature et l'engagement à la souscription du contrat et la date jusqu'à laquelle, l'assuré ne pourra pas être pris en charge. Il faut bien vérifier sa durée. 

Forfait journalier hospitalisation : Il s'agit d'une certaine somme facturée obligatoirement par un hôpital pour tout séjour de 24 heures ou plus. Elle représente en fait une participation aux frais d'entretien et d'hébergement. En 2010, la journée était facturée à ce titre à 18 euros. La caisse d'assurance maladie ne prend pas ce forfait en charge. Dans certains cas particuliers, les patients peuvent en être exonérés. 

Frais réel : Certains actes peuvent être remboursés à hauteur de la dépense réelle, c'est ce qu'on entend par frais réels. 

Franchise : C'est le montant non remboursé sur certains actes ou sur les médicaments. Elle s'élève à 0.50 euro pour les médicaments et les actes concernés et à 2 euros sur les frais de transport. Cette mesure existe depuis 2003. 

Parcours de soins coordonnés : Pour être remboursé dans les conditions normales, il faut attester d'avoir bien suivi le parcours imposant la déclaration du médecin traitant. Toutes personnes de plus de seize ans doivent faire cette démarche.

 
 
 
 

Devis et comparatif mutuelle

 
Copyright © 2011-2016 Mutuelle Santé Moins Chère: pour souscrire à une assurance ou complémentaire santé pas cher.