Ameli : attention aux e-mails frauduleux

Publié par Sandra le 2 novembre 2014 dans Actualité

Peut-être recevrez-vous dans votre boite mail un courriel d’Ameli, le site de l’Assurance Maladie. Attention, celui-ci peut être un faux et générer une escroquerie. Explications.

Le phishing, qu’est-ce que c’est ?

Cartoon phishingLe phishing, également appelé hameçonnage ou filoutage, est une escroquerie par e-mail. Les spammeurs envoient un courriel à un grand nombre d’adresses. Celui-ci semble provenir d’un organisme officiel, comme l’Assurance Maladie, ou d’une banque. Il invite à suivre un lien pour renseigner des informations personnelles, afin de pallier un problème ou de mettre les données à jour par exemple. Les malfaiteurs peuvent ainsi récupérer des noms, des adresses, des numéros de Sécurité Sociale ou de carte bancaire. L’idéal pour voler une identité ou pirater une carte de paiement. Ainsi, il est préférable de ne pas se laisser abuser par le dispositif. Améli met donc en garde ses affiliés avec un message pop-up dès l’arrivée sur le site. Un article le complète :

 

« Ces courriels frauduleux se présentent comme provenant de l’Assurance Maladie, ils utilisent le logo de l’Assurance Maladie et affichent le lien du site Ameli.

En réalité, le lien proposé dans ces courriels renvoie sur un site qui ressemble à s’y méprendre au site Ameli, mais qui est en fait un site frauduleux dans le but d’obtenir des informations bancaires ou des justificatifs d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte de séjour…) et de domicile (facture de gaz, d’électricité, de téléphone…).

Attention, ceci est une escroquerie en ligne, en aucun cas vous ne devez y répondre ! »

 

Comment se prémunir contre le hameçonnage ?

Pour se protéger du phishing, il convient de prendre quelques précautions :

  • utiliser le système anti-pourriel de sa messagerie et le système anti-hameçonnage de son navigateur
  • se méfier d’un mail qui ne serait pas envoyé à l’adresse utilisée habituellement pour la correspondance avec l’organisme.
  • se méfier d’un mail comportant des fautes d’orthographe ou une syntaxe étrange.
  • vérifier avec l’organisme que ce mail provient bien d’eux. Un simple appel téléphonique suffit !
  • en cas de doute, ne pas cliquer sur le lien de redirection.
  • vérifier l’url donnée : elle doit être celle de l’organisme (à comparer avec son site Internet) et pour vous garantir une sécurisation de vos données, elle doit commencer par https et un cadenas doit être présent.
  • signaler le spam. Pour renforcer la sécurité sur Internet et aider à l’identification des spammeurs, il est nécessaire de faire part de la tentative de phishing à cette adresse : https://www.signal-spam.fr/ . Le phishing par téléphone existe également et doit être signalé ici : http://www.33700-spam-sms.fr/

Vous avez confié des données personnelles à un spammeur ? Soyez vigilant et vérifiez régulièrement vos relevés de comptes bancaires et vos remboursements de soins. Vous pouvez également porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie. Si jamais vous êtes victime d’un vol d’identité ou d’un piratage de votre carte bancaire, faites-le au plus vite ! L’aide des forces de l’ordre vous sera précieuse pour éviter que la situation ne dégénère. De plus, le dépôt de plainte est indispensable pour se faire rembourser des sommes volées par ses assurances.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *