L’Assurance maladie a dépensé un milliard de moins que prévu en 2013

Publié par Sandra le 4 février 2014 dans Conseils

« L’objectif national de dépenses de l’assurance-maladie sera non seulement respecté, mais nous savons déjà que nous enregistrerons une sous-exécution supérieure à 1 milliard d’euros, c’est-à-dire supérieure à la sous-exécution constatée l’an dernier. » a annoncé le ministre délégué chargé du budget, Bernard Cazeneuve.

Le déficit de la Sécurité sociale s’élève toutefois toujours à 7.7 milliards d’euros. C’est la branche assurance maladie qui perd le plus d’argent (par rapport aux branches famille, retraite et accident du travail).

Quels sont les progrès effectués et les progrès à effectuer ?

La Sécurité sociale économiseEn raison du vieillissement de la population et de l’apparition de nouvelles pathologies, le budget de la Sécurité sociale est en constante hausse. En 2013, la progression des dépenses de santé avait été fixée à + 2.7 %, soit 175,4 milliards d’euros. 500 millions ont pu être économisés grâce à la réduction des dépenses sur les indemnités journalières, les transports et la masso-kinésithérapie. Pour les indemnités journalières tout particulièrement, l’effet crise n’est pas étranger au phénomène. En effet, pour éviter une perte de revenus, les salariés évitent de se mettre en maladie.

En 2014, les efforts devraient être poursuivis. L’objectif est de ramener le déficit de la Sécurité sociale de 7.7 milliards à 6.2 milliards. François Hollande a fait part de sa volonté de lutter contre « les abus et les excès », au rang desquels la multiplication des prescriptions et la surconsommation de médicaments. Praticiens et patients vous donc devoir faire des efforts sur les ordonnances ! Les premiers devront tenter de trouver des réponses non médicamenteuses à certains maux, en apportant des conseils sur une meilleure hygiène de vie par exemple (sport, nutrition)… Les seconds devront avoir davantage recours aux médicaments génériques et même à l’automédication (toujours avec les conseils du pharmacien).

Et vous, pouvez-vous faire des économies sur votre budget santé ?

Chaque année, votre santé vous coûte plusieurs centaines d’euros : adhésion à une mutuelle, achat de médicaments sans ordonnance, prestations non prises en charge par les assurances, etc. Avez-vous la possibilité de faire des économies sur certaines dépenses ?

La fausse bonne idée serait de couper le budget mutuelle. Il est vrai que l’adhésion à une complémentaire santé pèse lourd sur les finances personnelles. Toutefois, sans elle, vous êtes sûr de ne pas voir vos soins pris en charge à 100 %. Pour une visite chez un médecin généraliste, ce n’est pas trop gênant. Mais comment faire seul face aux frais d’une hospitalisation, par exemple ? Une mutuelle vous couvrant au moins à 100 % est indispensable. Si le budget mensuel paraît élevé, le retour sur investissement est réel. Vous pouvez en revanche tenter de trouver le contrat au meilleur prix, en utilisant un comparateur assurance en ligne par exemple.

D’autres réflexes peuvent vous permettre de faire des économies sur vos dépenses de santé : comparer les devis de prestations optiques ou dentaires, choisir des lunettes de vue moins chères, consulter des médecins qui ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires, etc.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *