Mutuelle : 32% des salariés renoncent à se soigner pour des raisons financières

Publié par Quentin le 11 juin 2014 dans Actualité

Un sondage réalisé par YouGov pour le compte de Mercer, cabinet de conseil en ressources humaines et protection sociale, souligne que 32% des salariés du secteur privé font l’impasse sur des dépenses de santé pour raisons financières. Un constat choc, qui illustre l’importance de trouver une mutuelle efficace, à moindre coût.

 

 

Mutuelle : les résultats de l’enquête YouGov

 

Dans un contexte économique morose, les dépenses de santé peuvent souffrir de la baisse générale du pouvoir d’achat des Français. C’est le constat choc qui ressort de l’étude réalisée auprès de 1003 salariés du privé par YouGov pour le compte de Mercier, cabinet de conseil en ressources humaines et protection sociale. 32% des personnes interrogées au sein de ce panel déclarent avoir renoncé à des soins pour des raisons financières en 2013. Un pourcentage conséquent, qui concerne principalement les salariés sans complémentaire santé (37%), les femmes (37%) ainsi que les employés (34%). Les cadres ne sont cependant pas épargnés, avec 27% de CSP+ estimant s’être déjà privés de certaines dépenses de santé pour des raisons financières. Des chiffres qui font dire à Vincent Harel, directeur du département particulier et petites entreprises chez Mercer, que la question du renoncement aux soins a largement dépassé la question de la précarité.

 

 

Vers une généralisation de la mutuelle entreprise

 

32% des salariés se privent de soins pour des raisons financièresConscient de ces inégalités face aux dépenses de santé, le gouvernement a pris la décision de rendre obligatoire la complémentaire santé d’entreprise pour tous les salariés du secteur privé, dans le cadre de l’accord national interprofessionnel (ANI). Suite à cet accord, la généralisation de la mutuelle entreprise doit être effective dans chaque entreprise au plus tard le 1er janvier 2016. A l’heure actuelle, 57% des salariés interrogés par YouGov estiment d’ailleurs disposer d’une telle complémentaire santé entreprise. Pour autant, cette tendance se heurte à la volonté de plafonner les remboursements en matière de frais d’optique, sans oublier la fiscalisation de la part patronale des cotisations, dont chaque salarié se rendra compte sur sa feuille d’impôt à la fin de l’année.

 

 

L’intérêt d’une complémentaire efficace

 

Cette enquête montre cependant que 28% des salariés couverts par une complémentaire santé d’entreprise sont parfois obligés de renoncer à des dépenses de santé. Une situation qui s’explique par la généralisation des mutuelles « a minima », particulièrement pour certaines TPE-PME désireuses de limiter le coût de cette dépense supplémentaire. Dans ce contexte, mieux vaut opter pour une « sur-complémentaire », apte à couvrir les dépenses spécifiques non-comprises par les mutuelles d’entreprise, à l’instar de l’optique. Le sondage YouGov met en évidence que 4 Français sur 10 seraient prêts à souscrire une complémentaire plus efficace, si les remboursements de leur mutuelle venaient à baisser. L’occasion de trouver une mutuelle efficace et pas chère sur Internet, grâce aux fonctionnalités avancées d’un comparateur d’assurance complémentaire santé.

Partagez ces bons plans avec votre entourage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *